Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

e la direction de LR aux élus locaux, chacun fait entendre une voix différente de celle de son voisin. Aux maires de Saint-Étienne (Gaël Perdriau), de Thionville (Anne Grommerch) ou de Reims (Arnaud Robinet) qui se sont portés volontaires pour l’accueil de réfugiés, répondent les édiles de Roanne (Yves Nicolin) et de Belfort (Damien Meslot) qui ne souhaitent accueillir que des chrétiens, le premier par crainte de « terroristes déguisés », le second parce qu’il estime que ce sont « les plus persécutés ». Certains participeront à la réunion organisée samedi 12 septembre au ministère de l'intérieur pour « concrétiser » leur mobilisation. Nombreux sont ceux qui conditionnent leur mobilisation aux propositions faites ce jour-là. Une façon de retarder le moment de prendre leurs propres responsabilités.

Car au-delà des mesures d'urgence, c’est une question bien plus large qui est posée aux élus de l’opposition. À force de courir après le Front national, la droite française a fini par perdre son souffle humaniste. Elle se retrouve à présent dans une situation intenable parce que schizophrénique, qui l’oblige à dire tout, son contraire et encore l’inverse. « On ne peut avoir une politique de générosité si on n’a pas en parallèle une politique de fermeté », plaide le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, qui a présenté mardi 8 septembre les propositions qui seront discutées la semaine prochaine, au siège du parti, lors d’une journée de travail consacrée à l’immigration.

Une « politique de fermeté », c’est précisément ce qui ressort de ces propositions, en partie développées par Nicolas Sarkozy dans un entretien accordé ce jeudi au Figaro. Fermeté. Le mot est encore trop faible. Car sous une fine couche de compassion à l’égard des migrants – « tous ces malheureux » victimes de « drames humains insupportables » –, l’ex-chef de l’État livre en réalité une vision anxiogène de la situation et propose une série de mesures qui n’ont rien à envier au programme de Marine Le Pen

Partager cette page

Repost 0
Published by Miartist